Le Pédagogique sous forme de groupes projets

Le fondement des groupes projets :

Afin d’amener une intervention d’ensemble, globale, interactive, cohérente (cf. circulaire d’application du décret des ITEP du 14 mai 2007) et pour permettre aux enfants accueillis à l’ITEP d’entrer dans les apprentissages en fonction des besoins de chacun, le travail en groupe interdisciplinaire est apparu essentiel.

Des groupes d’enfants ont été constitués dans lesquels chaque enfant peut et doit trouver une place sécurisante.

Adultes, enfants et apprentissages ont été rassemblés autour d’un projet d’année et d’objectifs évolutifs faisant sens pour tous.

 
 

Dans la pratique :

Depuis septembre 2008, l’unité d’enseignement de l’ITEP Peyrebrune est organisée en 4 groupes projets.

 Chaque groupe est composé de 12 à 13 enfants maximum, accompagné par 7 à 10 adultes. Ceux-ci interviennent par demi-journée en nombre de 4 à minima dont toujours 2 enseignants.

Les critères de positionnement des enfants sur chacun des groupes sont : l’âge, la maturité, le niveau scolaire.

 

Le concept de transversalité :

La transversalité (conjugaison des regards des professionnels pour chaque enfant) est l’essence même des groupes projets. Le personnel thérapeutique, éducatif et pédagogique ( T.E.P. de I.T.E.P.) intervient de façon combinée sur chacun des groupes. Ainsi la mutualisation des compétences professionnelles prend tout son sens, elle vient servir un objectif commun, celui de la remise en confiance de l’enfant face aux apprentissages.

Ce croisement des regards entre plusieurs professionnels permet en particulier de mettre en place des ateliers adaptés aux besoins des enfants pour développer leurs compétences. Ils sont appelés : modules de compétences.

Ex : Un éducateur et un enseignant mènent ensemble un module expression.

Pour être au plus près des besoins des enfants dans leurs cursus  d’apprentissages et mesurer les progrès, il est organisée une réunion mensuelle entre professionnels de chaque groupe projet.

  

Points positifs des groupes projets :

° Les enfants sont plus acteurs de leur projet, ce qui leur permet de développer une curiosité intellectuelle.

° La mobilisation des compétences des enfants est performée

° Le travail est davantage individualisé

° La transversalité permet d’avoir différents points de vue sur les réponses à apporter aux difficultés rencontrées par les enfants.

° Le cadre crée est sécurisant pour l’enfant car il fait apparaître une cohésion des adultes.

Le travail en groupe projet permet donc :

° une valorisation de l’enfant en difficulté dans les apprentissages.

° de développer chez les professionnels, l‘échange des savoirs être et des savoirs faire.

° de répondre à la mission de soin de l’ITEP par un accompagnement personnalisé et une évaluation continue.

Notre méthode active est organisée sur 3 grands axes :

Agir

Rendre les élèves acteurs de leurs apprentissages en choisissant des thèmes de travail proches de leurs préoccupations, de leur centre d'intérêt ou de leur vécu.

Comprendre

Donner du sens à ce qu'il apprend en tenant compte du stade de progression et du niveau de l'élève.

Communiquer

Etre capable d'exposer et d'argumenter ou plus simplement, de présenter un sujet à la classe ou à des camarades.

 
 

Les différentes activités : 

Les activités manuelles

Elles sont adaptées aux besoins de l'enfant et à ses possibilités pour découvrir des centres d'intérêts réels ou en susciter. L'objectif à court terme est de donner à l'enfant les moyens d'utiliser son énergie et de trouver du plaisir dans une réalisation personnelle.

Le but n'est pas l'apprentissage d'une technique, c'est la découverte de matériaux, de matières.

 

Les activités sportives

L'activité sportive peut permettre à l'enfant de découvrir ses possibilités physiques et de mieux maîtriser son énergie. Elle favorise également les échanges, les contacts, le respect des règles et d'autrui.

Basket

Les activités culturelles

        L’ITEP a pour objectif de développer la culture générale (valorisation, curiosité…) des enfants et leur permettre de découvrir des activités parfois nouvelles et/ou peu accessibles : musique, théâtre, cinéma, musées, expositions, visites …

alphabet

Le Lien avec l'école ordinaire:

Conformément à la loi du 11 février 2005, en ce qui concerne le lien avec l’école ordinaire, chaque enfant accueilli à l’ITEP doit être inscrit dans une école ordinaire qui est son école de référence.

 

 Pour chaque enfant, au moins une équipe de suivi de scolarisation est mise en place chaque année.

-          dans l’école de référence pour les enfants qui retournent progressivement dans le milieu ordinaire (inclusion). Un quart des enfants de l’ITEP, sur 50, retrouvent chaque année de façon partielle une scolarité en milieu ordinaire.

-          dans l’ITEP, pour les enfants qui suivent une scolarisation dans l’unité d’enseignement. Ceci dans le cadre d’un bilan de fin d’année où sont réunis parents et enseignants référents.

Cette équipe est chargée de la mise en cohérence entre le projet de soin et le projet scolaire de l’enfant.

En fonction des situations l’enfant peut rester inclus dans son école de référence alors qu’il entame son parcours à l’ITEP.

La responsabilité de l’unité d’enseignement est assurée par le Directeur de l’ITEP qui est assisté par un coordonnateur pédagogique.

Le Pédagogique sous forme de groupes projets
  • Actuellement 0 sur 5 étoiles
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
Note : 0/5 (0 note(s) attribuée(s))

Merci d'avoir participé !

Vous avez déjà noté cette page, vous ne pouvez la noter qu'une fois !

Votre note a été changée, merci de votre participation !

Identifiez vous ou enregistrez vous pour noter cette page.

Vous ne pouvez pas voir ce commentaire.

Vous ne pouvez pas poster de commentaire.